Les vacances approchent où sont déjà là pour certains. Source de bien-être et de repos, elles sont faites pour chasser le quotidien, le stress et se ressourcer. Encore faut-il bien les préparer pour un qu’elles soient synonyme de repos et de détente optimale. Voici quelques bonnes astuces pour sentir bien ailleurs.

Comment bien préparer son séjour ? 

Tout commence par la destination et le choix d’hébergement. Si, par nature, le vacancier à une appréhension à l’idée de quitter son confort, il est préférable de choisir un voyage qui lui ressemble. Mer, campagne, montagne, près de la famille, en amoureux ou isolé du monde, peu importe les préférences, il faut toujours se tourner vers un séjour qui reflète ses exigences.

En ce qui concerne l’hébergement, les voyageurs n’ayant pas une âme d’aventurier ou recherchant tout simplement de garder les pieds sous la table, peuvent choisir une infrastructure encadrée et confortable comme un club de vacances ou un hôtel. Pour ceux qui aiment vivre à leur rythme tout en profitant de leur « chez-eux » peuvent faire le choix d’une location individuelle.

Dormir à la belle étoile, dans une tente ou chez l’habitant, est réservé aux voyageurs recherchant plutôt l’aventure et les rencontres insolites. 

 Quels sont les indispensables de la valise ? 

Comme le dit le proverbe : « mieux vaut prévenir que guérir »… Sans alerter pour autant, il est toujours bon d’avoir une trousse à pharmacie complète pour palier à tous les petits maux du quotidien qui peuvent survenir pendant les vacances : diarrhées, constipation, maux de ventre, maux de tête…On est à l’abris de rien et les enfants non plus alors antiseptique, sparadrap et pansements seront les bienvenus.

Pour les départs au soleil, mer ou montagne, le bon voyageur ne doit pas oublier la fameuse crème solaire. En spray, en crème indice 20, 30, 50, il y en a pour tout le monde. 

Législation, santé, pratique, valise…Vous trouverez ici la check list du voyage pour partir serein et dans les meilleures conditions. 

Pour les voyages à l’étranger, consulter son médecin traitant avant le départ permet de s’assurer d’être bien protégé (vaccin, traitement contre le palu…). Ce dernier saura vous délivrer les meilleurs conseils à suivre pour éviter les petits tracas comme la tourista. Notez que dans de nombreuses destinations étrangères, l’eau est non potable, il est donc vivement recommandé de boire de l’eau en bouteille pour limiter les dégâts.

Sur le territoire, il faut prendre soin de toujours laver les fruits et les légumes avant de les cuisiner ou de les déguster crus. Dans l'hypothèse où le voyage aurait besoin d'eau pour la cuisson d'aliment , il faut bien la faire bouillir pour détruire un maximum de bactérires. 

Comment limiter les problèmes de transit ?

Décalage horaire, changement de lieux de vie, d’habitudes peuvent entrainer une constipation passagère ; le transit intestinal joue le paresseux. Pour éviter la constipation passagère il existe plusieurs bonnes pratiques. Dans un premier temps il faut tenter de récupérer au mieux du décalage pour les destinations lointaines. Les changements d’heures dérèglent le transit. Il est conseillé de marcher au moins 30 min dans la journée et de manger à des heures fixes pour bien se re-régler. La consommation de fibres ainsi qu’une bonne hydratation va faciliter le transit. Certaines eaux en bouteille plus riches en magnésium ont la particularité de stimuler le transit.

S’il fait chaud, il faut doubler la ration d’eau pour l’hydratation du corps et la limitation des risques d’infection urinaire. Un dernier conseil : profitez des paysages et vivez à votre rythme. Rien de mieux pour des vacances réussies.